Une paroisse qui cherche à être ouverte et attentive à chacun

Paroisse : Territoire où s’exerce le ministère d’un curé ou d’un pasteur (Larousse). Voici une définition de dictionnaire qui semble bien courte pour définir une réalité complexe, où des hommes et des femmes donnent de leur temps pour que chaque habitant puisse se sentir bien accueilli.

 

En cette rentrée 2018, je vais essayer de vous présenter comment la paroisse des Saints Apôtres est organisée dans cet objectif. Autour du père Jean Pierre Leconte, notre curé depuis 2003, de nombreuses équipes assurent un service ou un autre. Deux sont des organes « obligatoires » vis-à-vis du diocèse d’Autun dont nous faisons partie (l’EAP Équipe d’animation pastorale et le CPAE Conseil paroissial pour les affaires économiques), d’autres, plus informelles, assurent la catéchèse et les différentes préparations aux sacrements et étapes de vie, d’autres encore assurent la communication, l’accueil, l’animation.

Au carrefour des routes : là où se rencontrent les instances d’animation de la paroisse

Depuis 2015, la Maison paroissiale est le centre de notre paroisse qui regroupe, depuis 2000, treize villages. Bien équipée et située à Pari Gagné, au carrefour de routes principales du territoire, elle facilite les déplacements et les rencontres des différents usagers, notamment cette année avec les équipes synodales. L’Équipe d’animation pastorale (EAP) se compose d’une dizaine de chrétiens avec le curé. Se réunissant deux fois par trimestre, elle a pour mission d’aider celui-ci à animer la paroisse (célébrer, annoncer, témoigner de la charité) en se mettant à l’écoute et au service de tous en lien avec les autres équipes de la paroisse et éventuellement de celles du diocèse, de doyennés proches et d’autres partenaires sociaux. L’équipe se renouvelle selon les parcours de chaque membre, les tâches se distribuent selon les compétences et les décisions se prennent par consensus. Le Conseil paroissial pour les affaires économiques (CPAE) est une équipe de huit bénévoles qui aident, de par leurs compétences professionnelles, le curé dans la vie matérielle de la paroisse : le CPAE prépare le budget, décide des principales dépenses d’investissement à engager dans les différentes églises, assure le règlement des dépenses courantes et l’encaissement des recettes et établit la comptabilité de la paroisse en lien direct avec l’Association diocésaine.

Accompagner tous les âges de la vie

La catéchèse s’organise en trois étapes.

La première est l’éveil à la foi pour les petits jusqu’au CE1. Elle propose trois temps forts autour de Noël, Pâques et Pentecôte. Un seul groupe est constitué sur la paroisse.

La seconde « le temps du catéchisme », s’adresse aux enfants de CE2, CM1 et CM2. Au cours de ces trois ans, ils découvrent de manière ludique et interactive la foi chrétienne à partir des 18 modules du parcours « Nathanaël » comprenant des temps d’échanges, des ateliers manuels ainsi que de nombreux autres « outils ». Au terme de ces trois années, les enfants peuvent « faire leur première communion ». Quatre groupes sont constitués sur la paroisse en fonction des lieux géographiques d’habitation. Quelques enfants des communes avoisinantes intègrent ces groupes et nous les accueillons bien volontiers.

La troisième et dernière étape est la préparation à la profession de foi pour les jeunes de sixième autour de trois rencontres au cours de l’année scolaire. Chacune de ces étapes est coordonnée par un référent en lien avec le curé mais est animée par des parents volontaires.

Certains grands moments de la vie se vivent en Église : le baptême, le mariage, les funérailles. Mais chaque famille est particulière et a son histoire. C’est pourquoi, sur notre paroisse, l’accueil est individualisé et adapté à chaque parcours. Le curé reçoit les demandes puis, si cela est possible, des laïcs de la commune de la famille prennent le relais pour préparer ces célébrations dans le respect de chacun.

Informer et rester ouvert sur le monde

La communication dans notre paroisse passe par le site internet régulièrement mis à jour par Cécile Chuzeville et par le bulletin « Le Haut Clunisois». Ce dernier est publié tous les trimestres par Bayard Presse et est distribué bénévolement par des paroissiens dans chaque commune. Une petite équipe de sept huit personnes rédige les articles pour témoigner de l’attention de l’Église locale envers tous les habitants et pour leur apporter des informations sur la vie locale, ou des ouvertures sur la vie sociale actuelle. C’est l’EAP qui fixe le calendrier des messes pour le trimestre mais l’animation des messes et le fleurissement et l’entretien des églises sont assurés par quelque(s) paroissien(s) de la commune où la messe est célébrée. C’est à ces personnes ressources de chaque village (et qui ne connaît pas André Forest !) que les paroissiens peuvent s’adresser s’ils souhaitent faire dire une messe par exemple.

La solidarité est aussi active sur notre paroisse avec l’organisation d’une soirée « Bol de riz » pendant le temps du Carême afin d’apporter un peu d’aide à des populations d’autres continents, plus démunies que la nôtre. Et une équipe d’une dizaine de personnes est constituée pour aller rendre visite aux malades et/ou aux personnes isolées.

Le nom de toutes les personnes bénévoles s’impliquant dans la vie de notre paroisse est disponible sur le site (saintsapotres.fr). Rien n’empêche que le vôtre y soit intégré, bien au contraire…

Nathalie Rajot