Un projet pour notre vallée de la Grosne

La paroisse traditionnelle telle que nous l’avons toujours vu fonctionner n’a-t-elle pas vécu ?
N’est-elle pas à repenser ?
Devant le manque de prêtres, n’avons-nous pas, nous laïcs, à prendre plus de responsabilités, à leur donner ainsi la possibilité de se recentrer sur le cœur de leur mission ?
Face à ces questions, un groupe de travail composé de prêtres et de laïcs de la vallée de la Grosne se réunit régulièrement depuis trois ans avec l’assentiment de l’évêque.
Ce groupe poursuit une réflexion pour l’aménagement d’une pastorale commune, sur toute la vallée, proposant aux paroisses d’unir leurs efforts, leurs capacités propres. Cette réflexion demande du temps, elle doit mûrir, être largement partagée par tous.

Les temps changent, mais le message de fraternité apporté par le Christ reste toujours d’actualité. Depuis plus d’un demi-siècle, les temps ont bien changé. Dans tous les domaines, la modernité s’est installée et toutes les professions ont dû se reconvertir, se réorienter, s’adapter à une nouvelle conjoncture, répondre à de nouveaux besoins. La société s’est transformée profondément, sans que parfois nous en ayons pris conscience.

Et nos paroisses, que sont-elles devenues ? Qu’avons-nous fait ?

Avons-nous cherché à nous adapter à ce monde nouveau, à cette société qui demande de notre part une autre approche, une autre façon de s’adresser à elle pour recevoir et comprendre le message du Christ ? La fraternité annoncée et vécue par le Christ reste toujours d’actualité. Il est toujours aussi urgent d’y réfléchir pour ancrer la mission de l’Église dans les situations nouvelles que nous vivons et pour garder notre identité chrétienne.

Une date à retenir

Une assemblée est proposée largement à tous ceux qui désirent réfléchir et partager sur ce sujet. Elle se tiendra le samedi 18 octobre 2014 à Cluny. Un conférencier, René Valette, économiste chrétien, ancien président du CCFD, nous aidera. Il s’agira de voir ensemble comment « Créer la fraternité », comment la vivre dans ce monde qui change. C’est tous ensemble que nous devons réfléchir, relever les défis du monde actuel, imaginer de nouveaux chemins de confiance.