Vivre à Matour : pourquoi ?

Pourquoi choisit-on de venir vivre à Matour quand on n’a pas grandi ici, qu’on n’y a ni famille, ni souvenirs d’enfance ? Et si l’on ne prend pas en compte les opportunités professionnelles ou sentimentales, que trouve-t-on là qui justifie ce choix de lieu de vie ?

Nous avons interrogé des jeunes, des moins jeunes et des retraités, des solitaires et des couples, des « migrants » du Rhône, d’Alsace, du Jura, de la Haute-Savoie, des Vosges, de la région parisienne, de la Côte d’Azur, de la Bretagne. Malgré les différences d’âge ou d’origine, les mêmes réponses ont été apportées. Avec deux dominantes : l’environnement naturel et l’environnement humain. Certes, il y a d’autres villages voisins qui bénéficient, eux aussi, d’un cadre remarquable ou de prestations des plus intéressantes, mais il semblerait, à écouter les nouveaux venus, que nous cumulons les deux. Bien sûr, tout ne sera pas dit sur Matour. Vous ne trouverez ici que des réactions spontanées et affectives mais qui permettent, de p a r l e nombre de réponses identiques, de mieux comprendre pourquoi on a choisi de venir vivre là.

Douceur du paysage
Douceur du paysage

 

Comment a-t-on connu Matour ?

C’est souvent par hasard, lors de vacances passées dans des villages des environs, que l’on a éprouvé un « coup de cœur » pour l’endroit. Il arrive aussi que l’on y suive son conjoint ou que l’on trouve ici l’occasion d’exercer son métier. Mais cela a toujours été un libre choix justifié par l’attractivité du lieu, jamais une contrainte.

Un environnement naturel attirant

La diversité et la douceur du paysage, les vallons paisibles, les collines boisées « protectrices », les petits chemins creux et les nombreux ruisseaux, les sentiers de randonnée, l’étang aménagé, l’environnement rural préservé, sont souvent évoqués. Et le calme. Le sentiment de liberté. La qualité de vie. Le cadre idéal pour voir grandir ses enfants… ou finir ses jours.
La situation géographique est également un facteur de choix : proximité de la voie rapide et par là de l’autoroute, du TGV, de l’axe Nord-Sud, de la montagne ; proximité de petites villes ou d’agglomérations plus importantes.

Un environnement humain attractif…

de par son accueil…

Les anciens « pure souche » se jugeraient-ils trop sévèrement ? Les gens d’ici seraient, d’après certains, distants, réservés, voire fermés, repliés sur eux-mêmes (mais « gagnant à être connus » tout de même!). C’était peut- être vrai il y a quelques décennies. Ce n’est plus vrai maintenant avec les nombreux passages, le brassage de la population et sa jeunesse.
La quasi-totalité des personnes rencontrées nous ont fait part de leur plaisir (et parfois de leur surprise) d’être aussi bien accueillies et vite intégrées. Et si quelques-unes ont été déçues, c’est qu’elles n’ont pas cherché à faire les premiers pas (elles le reconnaissent elles-mêmes) ou n’ont pas persisté dans leur approche.
Matour est donc vécu comme un village accueillant, où « des inconnus vous saluent, des enfants vous disent bonjour », où l’on peut faire rapidement connaissance (si on le veut bien…), trouver parfaitement sa place et le mode de vie recherché. Certains nous ont parlé de leur découverte d’une vraie solidarité, d’entraide, d’attention bienveillante à l’autre, de bon voisinage. Bien sûr, le bénévolat et la participation aux différentes manifestations accélèrent le processus d’intégration.

… grâce aux services proposés…

Outre les commerces répondant aux besoins de première nécessité et le marché hebdomadaire, Matour offre des infrastructures pré-scolaires, scolaires et péri-scolaires très appréciées des jeunes parents.
Les services de santé (médecin, infirmiers, pharmacienne, ostéopathe), d’aide à domicile, la présence d’une maison de retraite accueillante, contribuent à l’attractivité du village… comme le sont également les multiples activités culturelles, sportives ou récréatives proposées, la zone de loisirs et la Maison du patrimoine.

…et aux nombreuses manifestations…

« C’est vivant, ça bouge, c’est plein d’animation… Mais comment fontils pour faire tout ça ? » Et l’on reste songeur et admiratif face au dynamisme de Matour, de sa municipalité et de ses bénévoles. Les évènements festifs se multiplient: Marché de Noël, marché aux chandelles, Brocante, Fête de la piscine, feu d’artifice, Foire-exposition, Rallyes, randonnées et courses pédestres, Foire aux potiers, Soirées des Amis du Manoir, Symposium de sculptures contemporaines, Jazz-campus…
Des projets ? Certes, il y en a, concernant particulièrement le développement de l’intercommunalité, l’amélioration des services et le souci d’accompagnement. Et puis bien d’autres encore…

Et voici, en guise de conclusion :

« Nous avons trouvé notre équilibre à Matour. Nos voisins agriculteurs nous ont appris tellement de choses !… Au point de vue relationnel, c’est super!… Ici, on est trop bien!… On va peut-être travailler loin, mais Matour, ça vaut le coup !… Depuis trente-trois ans, nous n’avons jamais regretté notre choix !… C’est un village où on pense bien vieillir… »

 

« C’est vivant, ça bouge, c’est plein d’animations. »
« C’est vivant, ça bouge, c’est plein d’animations. »