Le Haut clunisois n°115

Lire le Haut Clunisois n°115 – Mars 2020 en intégralité

Le mot liberté est sur le fronton de nos mairies. Il exprime bien notre souhait profond de pouvoir gérer notre vie. Il ne s’agit pas seulement de pouvoir faire ce que l’on veut, mais il s’agit d’assumer sa responsabilité, de pouvoir prendre des décisions et les assumer. La liberté est donc toujours à construire, à inventer. Elle n’est jamais acquise et elle est si souvent menacée. L’orgueil, la soif du pouvoir, l’argent sont autant de tentations toujours prêtes à fonctionner.

Il n’est évidemment pas question de supprimer le pouvoir ou l’argent, mais il s’agit de toujours bien les remettre à leur juste place. Jésus aussi a connu ces tentations qui sont tout à fait humaines. Elles nous sont présentées de façon imagée dans l’Évangile. Le diable vient lui proposer de régner sur des villes, une autre fois de mettre Dieu au défi, ou encore d’exercer son pouvoir que pour l’esbroufe comme par exemple transformer des pierres en pains… À chaque fois, Jésus ne se laisse pas prendre au piège. Il a choisi une toute autre attitude qui est celle du service. Il est venu pour servir l’homme. Jésus est libre. Une expression le définit bien: « Jésus, passant au milieu d’eux, allait son chemin… » Au cœur même de notre situation humaine, la liberté est toujours à inventer. Allons notre chemin…